Objectifs de l'association

 

  • Etre un intermédiaire entre  harpistes professionnels, amateurs et amis de la harpe

  • Faire mieux connaître la harpe à un large public

  • Encourager la composition pour la harpe

 

L'association organise…

  • des séminaires

  • des rencontres entre harpistes

  • des expositions

  • des rencontres avec des personnalités du monde des arts

  • des festivals

  • des concerts

 

L'association transmet ses informations par…

  • son journal

  • des circulaires

  • son site web

  • facebook

Comment naquit l'association suisse de la harpe

par Emmy Hürlimann - Fondatrice

Déjà dans les années 1960/70, lorsque je me rendais en Hollande presque chaque année pour la "Semaine internationale de la harpe", initiée par Phia Berghout, j'étais préoccupé par l'idée de savoir si une association de harpes ne pourrait pas être réalisée comme dans d'autres pays, y compris la Suisse. Au cours des réunions en Hollande, on m'a posé plusieurs questions à ce sujet.

 

Mais dans notre petite Suisse avec ses harpistes encore peu nombreux à l'époque - il y avait, à ma connaissance, près de vingt professionnels dans les différentes villes - et les orchestres radiophoniques, dont la plupart étaient également actifs à la fois à l'opéra et au conservatoire, plus ou moins strictement employés, il n'y avait que quelques harpistes amateurs, de sorte que je ne voyais pas l'intérêt de fonder une association de harpistes. Cette pensée a été abandonnée à maintes reprises.

 

Puis vint le "3ème Congrès mondial de la harpe" à Vienne en 1987. Entre-temps, le boom et sans doute aussi les réunions en Hollande avaient entraîné un grand essor du jeu de la harpe dans le monde entier, et des harpistes sont venus à Vienne d'un grand nombre de pays, et beaucoup de harpistes sont venus également de Suisse. Certains de nos harpistes amateurs avaient le souhait de promouvoir une communauté de harpistes en Suisse et M. Rudolph Frick m'a demandé si je voulais participer et aider à fonder une association suisse de harpe. Bien sûr, j'étais enthousiaste et prête, car il me semblait très important de créer un contact de soutien et d'animation, d'abord entre les amateurs isolés localement, et ensuite de ceux-ci vers les harpistes professionnels comme modèle. (Malheureusement, tous les collègues professionnels en Suisse ne partagent pas ce point de vue avec moi !) 

 

Il m'a semblé que le moment était venu de créer une association. Comme je me suis éloignée de mon activité professionnelle, alors encore très active, et que je n'avais jamais ressenti un talent particulier et un désir de travail organisationnel et administratif, M. Frick, en tant que publiciste et éditeur, m'a offert la possibilité de prendre en charge toutes les tâches administratives. Les idées et les plans ne manquaient pas des deux côtés. Ainsi que le 14 mai 1988 a eu lieu la fondation de "l'Association Suisse de la Harpe" dans le "Belvoir Park" à Zurich.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les photos montrent les membres présents. L'assemblée de fondation de l'association a été suivie d'un agréable déjeuner et accompagnée de pièces pour deux harpes interprétée par Nicola Hanck et Xenia Schindler. Le comité fondateur se composait de: Emmy Hürlimann (Présidente), Rudolph Frick (Vice-Président), Chantal Mathieu (Relations publiques, pédagogie), Lilian Jäger (Caissière), Jennifer Frischknecht (Réviseuse des comptes), Nathalie Chatelain (Traductions).   

 

D'après une interview d'Emmy Hürlimann dans le Swiss Harp Journal 1993

Comité actuel

Diane Pauvert

Présidente ad interim

Caissière

Anne-Sophie Vrignaud

Joanna Thalmann